=> Suivre le trafic maritime mondial en temps réel !

Suivre le trafic maritime en direct sur votre pc !

traffic maritime en temps reelGrâce à VraiPlan, vous connaissiez le suivi en temps réel du trafic aérien, vous allez désormais découvrir le suivi en temps réel du trafic maritime !

Suivre le trafic maritime dans le monde via internet

MarineTraffic.com est un site basé suir l’application Google Maps qui vous permet de suivre en temps réel la position de nombreux bateaux navigant sur les océans et les mers du monde. De nombreuses informations sont disponibles. Vous pouvez tout d’abord géolocaliser rapidemment les bateaux sur la carte et recenser le nombre de bateaux en mer en un rapide coup d’oeil. Mais vous pouvez également faire une recherche plus pointue. En effet, lorsque vous cliquez sur l’icône d’un bateau, vous obtenez de nombreuses informations : son type, sa photo, sa position exacte, sa vitesse ainsi que la direction dans laquelle il se dirige.

Comment ça marche ?

navire suivi en temps reelRien de magique, le site web MarineTraffic.com récupère les données SIA (ou AIS) émises par le bateau. “Le Système d’identification automatique (SIA) ou Automatic Identification System (AIS) en anglais est un système d’échanges automatisés de messages entre navires par radio VHF qui permet aux navires et aux systèmes de surveillance de trafic de connaître l’identité, le statut, la position et la route des navires se situant dans la zone de navigation.

Le chapitre V de la Convention SOLAS imposait que les navires de jauge brute supérieure à 300 effectuant des voyages internationaux soient équipés de ce dispositif d’ici juillet 2007 au plus tard.” (source: Wikipédia) Apparement le site ne propose pas du temps réel mais il est tout à fait possible de la faire en souscrivant à une offre payante sur AisLive.

Quel avenir pour le suivi du trafic maritime mondial en temps réel ?

Cet outil est bluffant, distrayant voire même instructif pour les passionnés de marine. De plus il peut être encore optimisé afin d’enregistrer encore plus d’infos sur le navire. Il est fort probable que dans les mois ou les années qui arrivent nous pourrons connaître le nombre de marins à bord, les comptes twitter & facebook mis à jour par les marins, voir des photos et/ou des vidéos en live du bateau. Et si on couple toutes ces infos avec d’autres bases de données comme celles des conditions climatiques ou des alertes provenant du bateau on peut imaginer de nombreux scénarios. Bref, seule notre imagination peut nous brider.

Même en pleine mer, il est désormais impossible de ne pas être surveillé.

Add Comment